Bonjour à tous

Nous devions en apprendre davantage sur le parcours militaire de Jules CABOT.

Mais avant tout, et parce que les recherches aboutissent parfois rapidement, je voudrais aujourd'hui partager les découvertes faites récemment (tout simplement en changeant les mots clés de recherche !).

Dans un précédent article nous avions découvert la vie des Bertaux, oncle et tante d'Augustin.

Nous avions déniché une photo de l'incendie à l'entrepôt de foins, fourrages, graines.

Voici l'article qui le relate : 5e colonne "Magasin à fourrages détruit par le feu"

 http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5632981/f3.image.r=Berteaux#

 Les ruines de l'entrepot :

 

BERTAUX Incendie

 Les dégats sont importants : 300 000 F, d'après l'article de presse.

300 000 F, c'est 114.445.655,08 € de nos jours.

C'est l'Insee qui nous le calcule : Voir ici

 

 

L'enquête de la police :

"La guerre aux fourrages"

Le Figaro (Paris. 1854)
Le Figaro (Paris. 1909)
Source: gallica.bnf.fr

Suite de l'article

Le Figaro (Paris. 1854)
Le Figaro (Paris. 1909)
Source: gallica.bnf.fr

 

Un an plus tard, Auguste Bertaux décède.

Prochain message : les mystères de Paris !

 

A bientôt !

MHC