Le 11 décembre 1915, il y a donc un siècle, le 7e Régiment d'infanterie stationné dans la forêt d'Argonne, se livrait à un exercice. Le voici tel qu'il est raconté à sa famille par l'un de ses soldats de la 6ème compagnie, E... B... 

"Je suis toujours au repos. La pluie continue à tomber jour et nuit. C'est un bien triste temps. Je viens ce matin d'un exercice pas ordinaire. Dans une salle aménagée à cet effet et remplie de gazs affyxiants on a été forcé d'y rester 10 minutes. 

Ca n'a pas été bien terrible et on y résiste très facilement avec le masque et les lunettes. C'est tout de même un drôle de métier. On se dirait à Carnaval".