13 juillet 2016

Kléber et Augustin à Verdun - 4

Le verrou est tiré Au soir du 12 juillet, les Allemands avaient reflué vers la chapelle Ste-Fine. Le plus grand nombre avait été fauché en avant du fort. Un aphorisme de Falkenhayn était que "trois hommes et une mitrailleuse arrêtent une section". Les "trois hommes et la mitrailleuse" étaient français (En fait, Dupuy avait disposé des trente-cinq hommes qui lui restaient et de trois mitrailleuses). "La situation devenait grave, observait Pétain, car notre dernière position, des forts Saint-Michel à celui de Souville, se... [Lire la suite]
Posté par augustincabot à 08:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

12 juillet 2016

Kléber et Augustin à Verdun- 3

    Le fort de Souville Kléber Dupuy et quinze spectres Kléber Dupuy aussitôt dégagea les "gaines", installa aux bons endroits des postes de mitrailleurs et des groupes de grenadiers, évacua les blessés et les intoxiqués, autant que c'était possible. A 9 heures le capitaine Decap, adjoint du colonel Borius, montait à Souville et approuvait les dispositions prises. Pendant ce temps, 380 et 420 pillonnaient sans interruption les ouvrages bétonnés. On tenait sous une tempête d'acier. Decap apprit que,... [Lire la suite]
Posté par augustincabot à 09:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 juillet 2016

Kléber et Augustin à Verdun - 2

L'attaque principale était menée par l'Alpen Korps et le 140e d'infanterie prussienne, une unité d'élite. La garde bavaroise de l'Alpen Korps,à Fleury et à flanc du ravin des vignes poussait vers l'objectif principal : le fort de Souville.   La ligne française occupée par une infanterie (167 et 168e RI) qu'avait éprouvée une semaine de combats, couvrait le ravin de la poudrière. Le 7e et le 14e d'infanterie défendaient les avancées nord du fort de Souville jusqu'au PC des carrières, vers le bois de... [Lire la suite]
Posté par augustincabot à 07:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 juillet 2016

Kléber et Augustin à Verdun - 1

Voilà, le séjour d'Augustin en forêt d'Argonne s'achève fin juin 1916, après 10 mois passés dans la forêt.   C'est l'heure de monter à Verdun. En vérité, le régiment devait participer à la bataille de la Somme le 1er juillet 1916. Mais le destin en a décidé autrement. Verdun, juin 1916. A partir du 21 juin commencent les fantastiques bombardements préludant à la terrible attaque allemande du 23 juin, où Jules fut prisonnier par les Allemands. Elle se poursuivra jusqu'au 12 juillet. C'est la dernière grande offensive de... [Lire la suite]
Posté par augustincabot à 15:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,