13 juillet 2016

Kléber et Augustin à Verdun - 4

Le verrou est tiré Au soir du 12 juillet, les Allemands avaient reflué vers la chapelle Ste-Fine. Le plus grand nombre avait été fauché en avant du fort. Un aphorisme de Falkenhayn était que "trois hommes et une mitrailleuse arrêtent une section". Les "trois hommes et la mitrailleuse" étaient français (En fait, Dupuy avait disposé des trente-cinq hommes qui lui restaient et de trois mitrailleuses). "La situation devenait grave, observait Pétain, car notre dernière position, des forts Saint-Michel à celui de Souville, se... [Lire la suite]
Posté par augustincabot à 08:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,